Symboles, mythes et langages : des manifestations de la culture d’entreprise

Symboles, mythes et langages : des manifestations de la culture d’entreprise

9988
1
SHARE

Les évidences qui composent la culture d’entreprise se manifestent à travers des productions symboliques (symboles, codes, rites, mythes,…), des langages ou des idéologies. La manière dont les bureaux sont attribués est souvent très éclairante quant à la répartition du pouvoir au sein d’une entreprise. Taille, étage, nombre de fenêtres, épaisseur et couleur de la moquette, mobilier, type de lampes,… sont des manifestations symboliques de l’autorité.

Les manifestations symboliques sont porteuses de sens. Parfois, les apparences trompent. A l’issue de son projet d’entreprise, une entreprise transcrit ses valeurs sur un dépliant suffisamment petit pour tenir dans la poche “pochette” d’une veste. Quelle interprétation donner à cela ? Pour certains, c’est clair. Le geste est très symbolique. Mettre le dépliant dans la poche “pochette” de sa veste, c’est porter l’entreprise sur son cœur. Pour d’autres, le geste est également très symbolique. Leur entreprise est définitivement machiste. En effet, seuls les hommes portent une veste !

L’entreprise : un lieu symbolique

Les logos, l’architecture des bâtiments et leur décoration, les messages de la communication institutionnelle, les codes vestimentaires,… mais aussi les fêtes qui célèbrent la « grande famille », les histoires qu’on se raconte dans les pots de départ, le récit des exploits de Monsieur X qui a jadis sauvé l’entreprise de la faillite, les propos acerbes tenus sur untel montré du doigt par tous pour sa façon de se comporter (« ici, ça ne se fait pas », « en vingt ans de boutique, je n’avais jamais vu ça »,…) sont aussi des manifestations de la culture.

L’entreprise est un lieu symbolique. Mille détails sont à interpréter pour dépasser le stade des apparences et comprendre la signification profonde de l’organisation de l’espace, des messages publicitaires, des rites, des mythes,…

La culture est moins sur les murs que dans les murs.

A cet égard, les valeurs figurant dans un projet ou dans une charte d’entreprise relèvent souvent plus d’une idéologie, c’est-à-dire d’une manifestation de la culture, que de la culture elle-même. Elles témoignent de ce que les salariés devraient croire pour que l’entreprise soit performante plutôt que de ce qu’ils croient réellement.

A ce propos, on peut distinguer les valeurs opérantes, celles qui composent la culture et qui interviennent dans les comportements quotidiens, et les valeurs déclarées qui, elles, relèvent du discours et sont plus les valeurs de la Direction Générale que les valeurs de l’entreprise, c’est-à-dire celles partagées par la majeure partie de ses membres. Seules les valeurs opérantes sont les évidences qui composent la culture d’entreprise. Les valeurs déclarées, elles, relèvent d’une idéologie. Elles sont au mieux une illustration des valeurs opérantes, une de leurs manifestations. Il ne faut pas se tromper en prenant la carte pour le territoire.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY