Le leadership des managers

Le leadership des managers

6719
14
SHARE

Le leadership d’un manager est sa capacité à mobiliser ses collaborateurs dans une direction donnée. Un manager peut difficilement ne pas avoir de leadership du tout. Cela reviendrait à passer son temps à contraindre ses collaborateurs à faire telle ou telle chose en s’appuyant exclusivement sur son pouvoir statutaire. C’est possible, mais de manière circonstanciée, c’est-à-dire que cela ne tient qu’un temps et est peu réaliste sur la durée.

Tous les managers ont donc du leadership, mais plus ou moins. Certains en ont plus que d’autres. À quoi cela est-il dû ? Le leadership d’un manager a, de mon point de vue, trois origines différentes : son charisme, sa technicité et la manière dont il exerce sa fonction managériale. Cela permet de distinguer trois types de leadership différents qui, loin d’être exclusifs sont cumulatifs et complémentaires.

Le leadership charismatique

Le charisme du manager, qui se manifeste par une présence particulière et une parole incarnée, est lié à des qualités intrinsèques comme l’inspiration, la confiance en soi, l’empathie et le rayonnement. Ces qualités se manifestent quelles que soient les situations indépendamment de la nature du contexte et du type d’interlocuteurs.

Sans entrer dans le débat inné / acquis qui nous emmènerait trop loin dans le cadre de ce billet, ces qualités sont liées à la personnalité du manager. Du coup, au moment où il cherche à développer son leadership, il les a ou pas. Ses moyens de les acquérir voire de les développer sont limités.

Le leadership technique

Le leadership technique du manager est lié à l’exercice d’un métier ou d’une discipline, plus particulièrement à l’acquisition d’une expertise reconnue et à son exemplarité par rapport à un système de valeurs donné. On dira du manager que, dans son domaine, il fait autorité, qu’il est une référence.

Le leadership technique résulte de la réputation du manager, associée à sa trajectoire professionnelle, et, contrairement au leadership charismatique qui se manifeste en toute circonstance, il s’exprime tout particulièrement auprès des membres d’une communauté professionnelle.

Au moment où le manager se pose la question d’un développement de son leadership, il peut apprendre à plus ou moins tirer profit de son leadership technique, il peut le conforter, mais peut difficilement le développer, ce dernier résultant pour une large part d’une trajectoire passée.

Le leadership managérial

Le leadership managérial résulte de la manière dont le manager tient sa fonction et, notamment, sa capacité à (1) répondre aux besoins, psychologiques en particulier, de ses collaborateurs et à (2) créer et entretenir les conditions de la confiance à travers, le plus souvent, sa constance et son engagement.

Le leadership managérial résulte de l’acquisition de savoir-faire et de savoir-être en situation et se manifeste par des comportements  dans les interactions que le manager entretient au quotidien avec chacun de ses collaborateurs.

Au moment où le manager se pose la question du développement de son leadership, c’est-à-dire de sa capacité à mobiliser ses collaborateurs dans une direction donnée, le leadership managérial est donc le type de leadership sur lequel le manager peut jouer le plus facilement.

 

 

14 COMMENTS

LEAVE A REPLY