Organisation : 2 ou 3 choses simples et trop souvent oubliées !

Organisation : 2 ou 3 choses simples et trop souvent oubliées !

2221
3
SHARE

Qu’est-ce qu’une organisation ? Back to basics !

La notion d’organisation est concomitante à l’action collective finalisée. Dès que plusieurs personnes se sont réunies pour produire un résultat qu’elles ne pouvaient atteindre séparément, dès que des individus se sont rassemblés pour obtenir une performance supérieure à celle de chacun pris isolément, le besoin d’organisation est apparu. Toute organisation résulte de deux processus à la fois opposés et complémentaires.

La division du travail

La division du travail, d’abord, dont l’économiste Adam Smith et le sociologue Emile Durkheim nous ont fourni des analyses approfondies, vise à répartir les tâches, à les affecter à des personnes différentes en fonction de leur disponibilité et de leurs compétences.

Les deux principaux critères de division du travail sont la fonction (différencier les unités les unes des autres au regard de la fonction qu’elles remplissent) ou le résultat (regrouper au sein d’une même unité l’ensemble des personnes qui concourent à produire un même résultat). Ils donnent lieu à trois structures organisationnelles de base :

  • la structure fonctionnelle (la fonction comme principal critère de division du travail) ;
  • la structure divisionnelle (le résultat comme principal critère de division du travail) ;
  • et la structure matricielle (une double division du travail basée à la fois sur la fonction et le résultat).

A ce propos, le lecteur intéressé peut se reporter à notre billet sur la boussole organisationnelle du manager.

La coordination des activités

Puis, pour atteindre un but commun, l’organisation doit permettre de redonner une unité d’ensemble à ce qui a préalablement été morcelé par la division du travail. C’est le processus de coordination qui consiste à ce que les efforts fournis séparément par chaque personne aillent dans la même direction.

On peut distinguer deux catégories de modes de coordination :

  • les modes de coordination structurels, induits par le type de division du travail retenu (l’ajustement mutuel lié à la proximité entre les personnes d’une même unité organisationnelle et la supervision directe dispensée par les managers le long de la ligne hiérarchique) ;
  • les modes de coordination additionnels, c’est-à-dire les connections latérales qui permettent de mettre de la transversalité dans les structures se superposant à leur ossature verticale (processus, réseau, équipe transverse, rôle de liaison ou d’intégration,…).

Le Yin et le Yang organisationnel

Ces deux processus, division et coordination du travail, constitue le yin et le yang de toute organisation : ils sont opposés et complémentaires. Un bon dosage, variable selon les situations, produit un équilibre organisationnel générateur de performance.

C’est bien l’enseignement principal des travaux de Paul Lawrence et Jay Lorsch sur la contingence des structures organisationnelles : pour qu’une entreprise soit performante, expliquent-ils, plus le travail est divisé en son sein, plus il doit être coordonné.

3 COMMENTS

  1. […] Questions de Management #dd_ajax_float{ background:none repeat scroll 0 0 #FFFFFF; border:1px solid #DDDDDD; float:left; margin-left:-120px; margin-right:10px; margin-top:10px; position:absolute; z-index:9999; }jQuery(document).ready(function($){ var $postShare = $('#dd_ajax_float'); if($('.dd_content_wrap').length > 0){ var descripY = parseInt($('.dd_content_wrap').offset().top) – 20; var pullX = $postShare.css('margin-left'); $(window).scroll(function () { var scrollY = $(window).scrollTop(); var fixedShare = $postShare.css('position') == 'fixed'; if($('#dd_ajax_float').length > 0){ if ( scrollY > descripY && !fixedShare ) { $postShare.stop().css({ position: 'fixed', top: 16 }); } else if ( scrollY < descripY && fixedShare ) { $postShare.css({ position: 'absolute', top: descripY, marginLeft: pullX }); } } }); } }); jQuery(document).ready(function($) { if($(window).width()> 790){ $('#dd_ajax_float').show() }else{ $('#dd_ajax_float').hide() } $(window).resize(function() { if($(window).width()> 790){ $('#dd_ajax_float').show() }else{ $('#dd_ajax_float').hide() } }); }); ; Share this on: Mixx Delicious Digg Facebook Twitter chosesorganisationoubliéessimplessouventtrop […]

  2. merci pour cette article précieuse.comment actualiser l’analyse d’Emile DURKHEIM sur la division du travail? ou encore à quoi renvoi la division mecanique du travail de nos jours?

LEAVE A REPLY